Boutique en ligne de soutiens gorge de sport, brassières dans toutes les tailles et pour tous les sports

Bienvenue

Le sein & le sport

Le sein & le sport

Comprendre pour mieux choisir

Anatomie du sein
Conseil de spécialiste
Une lingerie de sport bien pensée, grâce à la recherche universitaire

Une enquête révèle que 56% des femmes éprouvent des douleurs en raison du rebondissement des seins durant l'effort : le ballottement est ce phénomène auquel toute femme se trouve confrontée, indépendamment de sa taille de bonnet et de la fermeté de sa poitrine. La poitrine n'est pas un muscle. En effet, les tissus mammaires sont retenus uniquement pas des ligaments délicats (les ligaments de Cooper) qui s'étirent pendant les mouvements. Si cela se produit fréquemment, les seins perdent rapidement leur forme et leur fermeté.
La majorité des soutiens gorge classiques ne sont pas adaptés pour faire de l'exercice physique : un soutien gorge sport bien choisi, réduit ce phénomène de ballotement.
Lingerie-sport répond aux exigences de femmes sportives ou sportives occasionnelles. Nous disposons de l'expérience nécessaires pour vous apporter une large gamme de soutiens gorge sport fabriqué par de véritables spécialistes.

Pourquoi me faut-il un soutien gorge sport ?
Le sport met la poitrine à rude épreuve
Le sein et le sport

Dans le cadre des travaux qu'elle mène à l'Université de Portsmouth, la chercheuse Joanna Scurr a recruté 70 femmes qui représentent, selon elle, "la plus vaste palette de formes de seins jamais étudiée à ce jour". D'après ses observations, les mouvements auxquels les seins sont soumis durant un exercice physique, même modéré, sont beaucoup plus importants que ce l'on croyait jusqu'ici. Tandis que les soutiens gorge sont conçus en fonction d'un déplacement maximal de 16 cm, la scientifique britannique a démontré que les seins pouvaient se déplacer de 21 cm durant une séance d'exercice ordinaire.

Le sein et le sport 2

Autre exemple, prenons maintenant l'exemple d'un sein de 400g. (90B) :
Lors de l'impact dans la pratique de sport comme le Yoga, le Pilates ... le sein "pèse" trois fois plus, soit 1200g. Un sport comme le tennis, le jogging, l'équitation ... le sein "pèse" cinq fois plus, soit 2000g. Et pendant le jogging, par exemple, la poitrine se balance de 9 centimètres lors de chaque foulée et donc de 84 mètres pendant une course de 1 km. !!

Le sein et le sport 3

Peu importe la grosseur des seins, la répercussion des mouvements sur la poitrine est le même. Pour les femmes qui portent un soutien-gorge de sport avec un bonnet A, le mouvement des seins est réduit de 53 % et de 55 % pour celles qui portent un bonnet G. De plus, les fabricants de soutiens gorge ne tiennent compte principalement que du mouvement de haut en bas. Ils négligent toutefois des déplacements latéraux et avant/arrière, clairement mesurés par la scientifique. Joanna Scurr, experte en biomécanique du sein travaille main dans la main avec les fabricants afin de mettre au point des soutiens gorge sport toujours plus performants. Un soutien-gorge sport bien conçu soulage la douleur des femmes dans 80 % des cas.

En conclusion :
Un soutien gorge sport est un équipement essentiel

Le soutien gorge sport est un choix aussi capital que les chaussures de running.

Prenez vos mesures tous les ans

La taille de la poitrine (lien sur guide technique) d’une femme peut varier rapidement : perte ou prise de poids, grossesses, variations selon l’âge…Une taille adéquate optimisera le maintien de votre soutien gorge sport.

L’intensité de l’activité sportive détermine le niveau de maintien

C’est l’intensité du sport et la profondeur de bonnet qui déterminentle choix du niveau de maintien de votre soutien gorge sport.