10 raisons de se mettre au YOGA

Publié le 21/10/2022 | Catégories : Bien-être , Nos conseils

Le Yoga : qu'est-ce que c'est ? 

Le yoga est la pratique d'une série de postures et d'exercices respiratoires qui visent à apporter le bien-être physique et mental. Cet ancien art de vivre tel qu'il est expliqué dans les textes se révèle comme un chemin initiatique qui transcende la discipline physique. 

On trouve les premières références sur le yoga dans les Yoga Sutra de Patanjali écrit environ 200 ans avant notre ère. Dans cet ouvrage on comprend le fondement de la philosophie du yoga et son application possible dans toutes les sphères de notre vie.

posture de yoga

Les différents types de Yoga :

  • Il y a des yogas dynamiques dans lesquels l'enchainement des postures se fait au rythme de la respiration tel que l'Ashtanga et le Vinyasa, dans ces cours plutôt physiques tout en assouplissant et renforçant le corps, on améliore le système cardio-vasculaire.
  • L'Iyengar qui est un yoga plus statique met l'accent sur l'alignement du corps, ici on prend le temps de disséquer chacun des asanas, on développe la compréhension de notre corps
  • Le Hatha yoga et un yoga doux aisément pratiqué par des personnes plus âgées.

Il existe encore bien d'autres types de Yoga...
Il est important de trouver le style de yoga qui nous convient le mieux, cela dépend beaucoup de notre potentiel.

10 Bonnes raisons de se mettre au Yoga 

1 - Apprivoiser son corps et le tonifier

"Nous n'avons pas tous le même corps" prévient Pia Le Cannu, professeure de yoga vinyasa. Aussi, toutes les asanas (également appelés postures ou poses) ne sont pas faciles d'accès à tous. Il convient d'écouter son corps pour mieux le comprendre et l'entraîner. Car, derrière les belles photos de yogis, il y a beaucoup de travail. Des heures de pratique pour trouver l'alignement juste qui combinera équilibre, force intérieur, respiration et psychologie. Le yoga sculpte autant autant le corps que l'esprit. Derrière des abdos dessinés, un fessier ferme et des bras toniques se cachent l'acceptation de soi, l'ancrage dans le monde, la confiance en soi, la détermination et l'humilité... Car non, faire le poirier n'est plus un "jeu d'enfant" puisque notre caractère, bien souvent insouciant, de l'époque s'en est allé. Alors pour atteindre vos objectifs yogiques, armez-vous de patience, engagez chaque partie de votre corps au moment voulu pendant la pratique et acceptez d'aller "moins loin, et aussi avec du matériel (Sangle, Tapis, Brique, Roue...)", insiste Pia Le Cannu. Le travail s'opérera tout aussi bien et votre corps vous en remerciera.





2 - Adopter une bonne hygiène de vie 

Votre corps est un temple... ne rigolez pas ! Par la pratique, vous apprendrez à lui être plus attentive, vous deviendrez plus indulgente et, surtout, plus respectueuse à son égard. Au delà des postures, des exercices respiratoires, de la relaxation et de la méditation, le yoga est un art de vivre que l'on appelle "philosophie logique". Cette dernière consiste à "trouver l'union à soi et à sortir de l'idée de séparation avec le tout (les autres, la planète, le divin...), qui est une source de souffrance mentale, et donc de limitations. Soit l'opposé de cette sensation d'expansion que le yoga apporte" explique Marion M'Santi, professeure de yoga vinyasa.

3 - Se soigner sans artifices

La pratique du yoga permet de faire circuler notre prana, aussi appelé énergie vitale. Il contribue donc à nous "nettoyer". Selon les postures, vous allez stimuler différentes parties du corps et organes afin de favoriser leur fonctionnement ! "Le yoga vise à la santé totale, qui est bien autre chose que l'absence de maladie", expliquait feu le professeur de hatha yoga auteur André Van Lysebeth. Le yoga, une thérapie ? "Non, tranche le médecin Bruno Fautrel. C'est une hygiène de vie." Ce chef du service rhumatologie de la Pitié-Salpétrière a pourtant mis en place des cours de yoga à l'hôpital pour soulager les lombalgies chroniques. D'autres soucis comme les douleurs de règles, les maux de tête ou la constipation peuvent être atténués par la pratique régulière du yoga... tout particulièrement lorsque l'on active le chakra du plexus solaire, centre de la vitalité !


4 - Améliorer sa concentration


Puisque l'on peut pratiquer le yoga à l'école, de la maternelle à l'université, comment douter de sa faculté à nous aider à nous concentrer ? La philosophie elle-même a été créée pour se concentrer dans le but de préparer le corps et l'esprit à dhyana, la méditation. Parce que le calme du corps précède le calme du mental, les postures aident à stopper le bavardage mental qui jongle entre pensées informations, jugements, commentaires, questions et autres préoccupations fusant dans notre crâne... Les postures de l'enfant, du lotus ou du bateau, par exemple, sont indiquées pour travailler sur le lâcher-prise et se détacher des perturbations externes de notre environnement (bruits, e-mails, sms, etc.). Car c'est en se conditionnant que l'on atteint l'état de concentration, dharana. Et vous verrez qu'avec un peu d'assiduité aux cours de yoga, le bénéfice s'en ressentira dans tous les aspects de votre vie !

5 - Prendre soin de soi 

Avez-vous remarqué que lorsque l'on s'octroie un rituel, il nous procure u bien-être ? Ainsi, dérouler son tapis dans le calme d'une salle de yoga, se laisser aller au rythme de la voix du professeur, profiter de l'atmosphère zen qui règne pendant la pratique favorisent un corps calme... Celui-ci permet d'apaiser l'esprit, et vice-versa. Selon les travaux de recherche d'Herbert Benson, ancien professeur de médecine à la Harvard Médical School, le yoga a également une influence bénéfique sur notre physiologie, comme la vitesse du rythme cardiaque, la pression artérielle et la maîtrise de la respiration. Un cocktail bienfaisant que l'on aurait tort de ne pas boire !

6 - Se relaxer

"Le yoga permet de calmer les états d'alerte, de constante réactivité qu'exigent nos quotidiens. On apaise le système sympathique, qui nous met en alerte, pour laisser la place au système parasympathique, qui nous détend", raconte notre experte Pia Le Cannu. La pratique, c'est carrément scientifique ! C'est une réponse au système nerveux. Et pour encore mieux libérer les tensions physiques et psychologiques, à la fin d'un cours, vous serez systématiquement invitée à observer un temps calme dans la posture du cadavre, savasana. Cette relaxation ultime est le point de rencontra entre ce qui est fini (le corps et le moi) et l'infini (l'univers et l'âme). Une vraie pause dans sa journée, pas étonnant qu'elle soit la posture préférée de beaucoup de yogi !

7 - Améliorer sa posture 

En yoga, l'accent est mis sur l'alignement du corps, le renforcement et l'assouplissement du dos. On finit par se tenir naturellement plus droite ! Les muscles qui soutiennent la colonne étant plus solides (dors-lombaires), le dos étiré, les douleurs s'envolent. De nombreuses postures font également travailler l'équilibre. Du coup, on améliore sa proprioception, la faculté naturelle du cerveau à détecter la position du corps dans l'espace. Ce qui permet d'effectuer des mouvements plus précis et de minimiser les risques de chute, donc blessure, quand, par exemple, on pratique un autre sort. 

8 - Renforcer ses articulations

Le yoga mobilise et active toutes les articulations (tendons et ligaments) ainsi que les muscles qui les entourent. Le fait de tenir des postures pendant plusieurs minutes détend les muscles et les tendons, qui deviennent plus souples et flexibles. Ainsi, les articulations sont renforcées et plus enclines à supporter les chocs ou contraintes des autres sports, comme la course à pied.

9 - Gérer son stress

Métro, boulot, dodo... ah, et n'oublions pas les enfants, les factures, les papiers, la charge mentale et Yvette, du service compta, qui a décidé de vous faire la guerre au bureau. La vie est loin d'être un long fleuve tranquille ! Mais lorsque vous entrez dans une classe de yoga, tout s'évanouit le temps d'une à deux heures. Immergée comme dans un monde parallèle, le vôtre, vous pouvez vous retrouver et évacuer le stress. Les postures et les respirations associées vous aideront à canaliser vos énergies et vos émotions pour entrer dans un état de bien-être et de sérénité. Notamment en stimulant le chakra du plexus solaire, qui est le siège du calme et de la joie ! C'est scientifique, des chercheurs de l'université de Londres ont prouvé que les asanas insistent sur l'ouverture et le soulèvement de la poitrine, qui stimulent le nerf vague. Ce nerf qui régule le rythme cardiaque et respiratoire permet de ramener le calme dans l'organisme après un stress. Et, bonne nouvelle, plus il est stimulé, plus il a la capacité d'apaiser !

10 - Apprendre à respirer

Dans la philosophie du yoga, le souffle est une discipline à part entière. On l'appelle le pranayama, car il permet de contrôler l'énergie vitale : le prana. A travers des exercices de respiration tels que kapalabhati, pour retrouver les idées claires ; bhastrika, pour se nettoyer et se dynamiser ou encore ujjayi, la victorieuse, pour prendre le contrôle de nos pensées, on apprend à maitriser son souffle...mais surtout à respirer, tout simplement ! Dans chacun des cours de yoga que vous pourrez suivre, le professeur sollicitera votre respiration et veillera à ce que vous n'effectuiez pas les asanas en apnée ! Dans la vie comme sur le tapis, il est important d'accorder une attention toute particulière à cet automatisme qu'est la respiration. Son pouvoir est grand car elle a le don d'équilibrer les émotions, les pensées et le corps. 

Vous avez aimé cet article ?
Partager ce contenu

ENVOYER
À UN AMI
    PARTAGER SUR
    LES RÉSEAUX

Autres articles qui pourrait vous intéresser :

close

Mes Favoris