A vélo entre mer et marais avec la Team lingerie-sport

Publié le 14/06/2022 | Catégories : Bien-être , Voyages

Inspirée par le magazine Outdoor Go ! j'ai organisé pour mes amis un weekend bike packing en Camargue : au départ d'Arles, sur des routes et des chemins pleins de surprises et de sérénité. Initialement prévu sur 3 jours, nous avons préféré le penser sur 2 jours. Je voulais vous faire partager ce trip, qui restera dans nos mémoires : fort en émotion et en image.

ITINERAIRE

1-Départ - Arrivée : Arles
Distance : 147 km D+ 160m
Durée : 3 jours

Jour 1 Arles - Salin-de-Giraud
(40 km, D+ 45 m)
Jour 2 Salin-de-Giraud - Sylvéréal
(60 km, D+ 50 m)
Jour 3 Sylvéréal - Arles
(47 km, D+ 65 m)

2- Départ - Arrivée : Arles
Distance : 147 km D+ 160m
Durée : 2 jours

Jour 1 Arles - Saintes-Maries-de-la-mer
(68 km, D+ 32 m)
Jour 2 Saintes-Maries-de-la-mer - Arles
(79 km, D+ 128 m)

Quand ?
D'avril à octobre : au début du printemps et à la fin de l'automne, le climat est plus froid mais, comme ce sont les périodes de migration, les oiseaux sont plus nombreux. Nous l'avons fait au mois de novembre avec un temps exceptionnel. 

Avec des enfants ?
Sans aucun problème. Il y a des raccourcies : un chemin plus direct rejoint l'étang du Fangassier. 

Trace GPX : Télécharger les fichiers GPX

LE VOYAGE

C'est un voyage magnifique que propose la Camargue : celui de la terre et de la mer. Dans 100 000 hectares du parc naturel régional de Camargue, chevaux et taureaux cohabitent avec les milliers d'oiseaux qui y transitent chaque année. Parmi eux, le héron et le flamant rose font le bonheur des visiteurs. Entre Arles, Salin-de-Giraud et les Saintes-Maries-de-la-Mer se dessine une promenade en triangle de quelques jours de vélo au milieu des marais, à la rencontre de cette faune sauvage. 
De bon matin, l'aventure commence dans le centre ville d'Arles. Le petit centre ville est une parenthèse culturelle à glisser dans son programme de départ où à l'arrivée, que ce soit pour ses arènes, sa cathédrale, ses théâtres. Depuis les ruelles du vieil Arles, il vous faudra ensuite moins de 20 minutes pour entrer dans le parc de la Camargue : cap vers la mer ! l'aventure étant si excitante, que vous avons fait un petit écart sur la trace GPX : 30 minutes de pédalage en plus !... Heureusement aucune rancune avec toute la team lingerie-sport, ravie d'être sur ses vélos.
De nouveaux sur nos petites routes qui nous mènent rapidement à l'étang de Vaccarès, point central du parc. Une fois sur ces berges, nous avons eu la chance de voir nos premier canards et hérons. La présence des oiseaux est aussi très importante sur ce plan d'eau où les flamants roses se regroupent sur des îlots de nidification aménagé. N'oubliez pas vos jumelles pour bien les voir.
Beau piquenique sur un observatoire en bois crée dans le parc pour l'observation : un peu de vent pour animer la pause, rien de bien dérangeant pour des cyclistes comme nous, qui avons l'habitue de circuler sur les routes et les chemins de montagne, habitant dans le massif de la Chartreuse

la piste qui s'étale entre l'étang du Fangassier et celui de Galabert vous emmène progressivement vers la digue à la mer. Construite en 1859, elle relie le phare de la Gacholle au Saintes-Maries-de-la-Mer. Elle a pour objectif de protéger le delta du Rhône des entrées d'eau de mer. Des vannes, appelées pertuis, permettent de conserver des échanges d'eau sans que la mer ne viennent grignoter les terres petit à petit comme ce fut le cas lors de plusieurs grandes crues avant sa construction.
Les chemins sont en terre et n'y a aucune infrastructure, même pour se ravitailler en eau. L'état des chemins dépend donc beaucoup des conditions météo. Nous avons un temps magnifique avec cependant, un peu de vent pour notre arrivée sur Les Saintes : rien de bien dérangeant mais il faut parfois pousser son vélo dans le sable qui vient s'accumuler sur le chemin. Le coucher du soleil nous pousse à pédaler au milieu de nul part, nous avons l'impression d'être au bout du monde. 

Après l'apéro du soir, bien mérité, nous trouvons un restaurant sympa pour manger une gardiane de taureau à l'ancienne ! trop bon ! J'en profite pour vous glisser la recette :
https://www.marmiton.org/recettes/recette_gardianne-de-taureau_11788.aspx

Une bonne nuit et retour en selle au petit matin.

Les routes qui longent le Petit-Rhône permettent de remonter dans l'arrière pays. Il faut cependant traverser grâce au bac du sauvage. Il n'y a pas de pont à cet endroit, il faut attendre le bac pour traverser la rivière. Sauf que nous, le bac n'est jamais venu, pour cause de travaux. Nous avions notre trace sur le GPS et avons trouvé un plan B pour reprendre notre chemin plus haut.

L'aventure continue, elle reprend le long du Petit-Rhône, au fil des kilomètres, nous nous rapprochons de Saint Gilles et son écluse. Au cœur de la ville, les reliques de Gilles l'Ermite, conservées dans l'église abbatiale, un important lieu de pèlerinage qui se trouve sur la via Arelatensis ou la vois d'Arles, une des routes qui mènent à Saint Jacques de Compostelle. Nous rechargeons les batteries à l'église et en profitons pour piqueniquer sur les marches imposantes de ce lieu de culte.

Pour retourner à Arles, le chemin est désormais tout tracé : depuis l'église, il suffit de suivre les coquillages. Et pour ceux qui souhaitent prolonger le voyage, vous pouvez aussi les suivre dans l'autre sens, ils vous mèneront en Espagne. Mais il vous faudra alors un peu plus qu'un week-end.... Next trip ! 

Mon Equipement

Vous trouverez ci-dessous en lien, les articles que j'ai testé sur ce trip. Une mention spéciale pour le cuissard vélo UYN à bretelles très ergonomique, qui suit les mouvements de jambes sans créer de frottement. Les bretelles sont élastiques, perforées, sans coutures et sans surépaisseur et en ce qui concerne la structure pad, la surface interne est super confort. Produits testés et approuvés pour le prochain weekend !...

Vous avez aimé cet article ?
Partager ce contenu

ENVOYER
À UN AMI
    PARTAGER SUR
    LES RÉSEAUX

Autres articles qui pourrait vous intéresser :

close

Mes Favoris